ANIMASSENS ... Le goût de tout côté ... côté cuisine, repas et temps périscolaire !


ANIMASSENS ... LE GOÛT DE TOUT CÔTÉ ... CÔTÉ CUISINE, REPAS ET TEMPS PÉRISCOLAIRE !

DES RÉSULTATS ET UN DIAGNOSTIC

Les changements positifs observés liés à l’éducation au goût sont nombreux ! Le mangeur prend du plaisir à cuisiner et à manger, il entretient une relation de confiance avec la nourriture, le groupe de mangeurs transmet et valorise des cultures alimentaires dans le respect des différences. L’éducation au goût encourage l’élargissement du répertoire alimentaire permettant ainsi de réduire le gaspillage alimentaire. Elle encourage à une alimentation favorable à la santé. Elle accompagne les mangeurs, par la découverte des aliments de saison de proximité, vers des choix de consommations alimentaires durables et responsables. L’expérience du plaisir alimentaire et de la convivialité, le développement de l’esprit d’analyse conduisent le mangeur vers des mouvements portant des attentes de plus en plus fortes vers une alimentation saine, variée et durable pour tous.

La nécessité de diversifier les moyens pour décliner l’éducation au goût et à l’alimentation sur les temps périscolaires et de restauration collective et, la mise en place de mesures pour faire évoluer l’offre alimentaire, améliorer l’environnement du repas et renforcer la sensibilisation des parties prenantes, ont conduit l’ANEGJ à réaliser un diagnostic auprès des agents de la restauration scolaire et d’animateurs, pour comprendre leurs attentes sur l’éducation au goût et à l’alimentation. De ce diagnostic, l’ANEGJ a construit un nouveau dispositif éducatif, à destination des agents de restauration du repas et des animateurs : ANIMASSENS.

DES MOYENS

ANIMASSENS propose de la maternelle au collège, des clés pour transformer l’aliment et le valoriser auprès des jeunes convives et pour animer des activités d’éducation au goût sur les temps périscolaire et de restauration.
ANIMASSENS apporte des connaissances en éducation au goût, outille sur l’usage des caractéristiques organoleptiques des aliments au service de l’amélioration du contenu de l’assiette et de sa valorisation auprès des jeunes convives. ANIMASSENS outille en activités concrètes d’éducation au goût et accompagne les équipes dans la construction de projets éducatifs alimentaires s’adressant aux jeunes convives. ANIMASSENS est pertinent dans le cadre de la lutte contre le gaspillage alimentaire, quand une partie de ce gaspillage est lié au comportement et aux pratiques alimentaires du jeune convive.

DES PARTIES PRENANTES IMPLIQUÉES

ANIMASSENS s’adresse aux chefs de cuisine, aux agents de restauration et de service et aux animateurs, de la maternelle au collège.
La réussite de sa mise en place réside dans l’implication d’une équipe pluridisciplinaire (éducateurs, animateurs, agents de service et de restauration) au service de l’intérêt du jeune convive. ANIMASSENS va de pair avec l’amélioration de la qualité du contenu de l’assiette du jeune convive qui doit être envisagée ou est déjà engagée.

UN GUIDE PÉDAGOGIQUE

ANIMASSENS propose un guide pédagogique, contenant l’ensemble des outils proposés. Ce guide est organisé en 4 dossiers pédagogiques, un dossier par aliment souvent gaspillé : les légumes, les légumes secs, les poissons et le pain.
Chaque dossier est constitué de la manière suivante :

UNE FORMATION

Le dispositif est constitué d’une formation de deux jours outillant les professionnels en connaissances, pratiques et supports pédagogiques en éducation au goût par le guide pédagogique, et leur facilitant la réussite de projets éducatifs alimentaires interrogeant le rapport à l’alimentation comme vecteur de santé, d’identité, de culture et de bien-vivre ensemble. Un renforcement sur les notions relatives à la pédagogie de l’éducation au goût est proposé.
À l’issu de la formation, les stagiaires sont en capacité d’impulser et mettre en place un projet d’éducation au goût sur son territoire, et d’identifier les outils du guide « Animassens » judicieux à mettre en place sur le temps de la restauration scolaire et sur le temps périscolaire.

UNE PARTICIPATION AU FRAIS

Le coût total de la mise en place de la formation de 2 jours est de 2 850 euros net de taxe, par session organisée à partir d’un minimum de 7 stagiaires et un maximum de 14 stagiaires.
En Île-de-France, grâce à une participation financière de la DRIAAF, et de l’ARS Île-de-France, la participation financière est de 95 euros net de taxe par stagiaire.

L’écriture du dispositif ANIMASSENS a été possible grâce à l’équipe-projet constituée du 3,2,1 ... Goût ! (Cécile Chalopin), Cresna (Sarah Boivin, Delphine Faucon), De mon assiette à notre planète (Anne Didier Petremant), L’Univers du Goût en Alsace (Nadine Husser), Sens & Avenir (Sylvie Delaroche-Houot).
Le projet est financé par la DRIAAF, avec le soutien de l’État.
Le projet est accompagné techniquement par un comité de pilotage constitué d’ AGORES et de la DRIAAF.

PNG - 12.6 ko

avec le soutien de l’État